LE TELEGRAMME oct 2008

 

 

S’il est un lieu où surprendre et accueillir sont deux principes majeurs, c’est bien au restaurant «Les Oliviers ».

Gaëlle et Grégory Gérard, passionnés par leur métier, sont arrivés dans les abers en juin 2005. Originaires de deux régions à forte identité, le Léon et le Languedoc, ils ont fait de leur maison un lieu de métissage culinaire de bon goût, qu’il soit dans le décor, comme dans l’assiette.

Sortir de chez soi, c’est commencer à voyager, et l’escale qu’ils proposent est particulièrement soignée. Une cuisine instinctive Grégory, cuisinier, pâtissier, chocolatier, glacier, confiseur travaille des produits locaux avec un choix subtil d’épices, et propose des standards d’autrefois remis au goût du jour, comme les ormeaux ou les légumes oubliés : le cerfeuil tubéreux, le persil racine, l’hélianti, la pomme de terre Vitelotte.

Sa cuisine est instinctive, résultat d’une belle expérience, associée à une soif de connaissance de ses produits, et offre de belles surprises. Ainsi, dans le menu élaboré pour la semaine du goût, son grenadin de veau est au cacao, et son dessert est un financier à la carotte ! Le sud et l’ouest réunis

Dans cet écrin aux couleurs soleil, on déguste des tapas maison avec les tartines de soubressade (un saucisson espagnol) au miel, des fèves marinées à la menthe et aux copeaux de jambon.

Les ormeaux d’élevage venus tout droit de l’Aber-Wrac’h voisin font couple avec des Saint- Jacques avec de la dulse, une algue appréciée par ces coquillages irisés.

La tarte fine à base de saucisse de Molène, est accompagnée d’un écrasé d’héliantis (proche du topinambour au goût rappelant celui de l’artichaut) à l’ail doux. Les palais plus classiques se régaleront avec la goûteuse viande de taureau de Camargue, tendre à souhait.

 Le repas se termine avec des desserts comme les « espumas de fruits acidulés du moment», une mousse légère de pulpe de fruits.

Gaëlle a sélectionné des vins de propriétaires, d’origine française : le Coteaux du Languedoc blanc, cuvée Althea, est un petit plaisir qui s’ajoute au kir provençal à la liqueur de thym, ou la sangria bretonne à base de cidre…

(Daniel Dagorn- Le Télégramme , Brest, samedi 11/10/2008)

 

>Les Oliviers,

6 rue Carellou, à Lannilis

Ouvert tous les jours, sauf le mardi soir, le mercredi toute la journée et le samedi midi.

Réservations conseillées au 02.98.04.19.94.

lesoliviers-restaurant.overblog. com